Amitié au feminin

Informations et discutions en toute amitié


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Tambov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1default Tambov le Sam 1 Nov - 23:49

Monia

avatar
Admin
Admin
Tambov (en russe : Тамбов) est une ville de Russie et le centre administratif de l'oblast de Tambov. Sa population s'élevait à 284 972 habitants en 2014.

Géographie

Tambov est arrosée par la rivière Tsna et se trouve à 419 km au sud-est de Moscou.

Camp de prisonniers de Tambov

En 1942, le gauleiter Robert Heinrich Wagner, qui était responsable de l'Alsace, persuada Hitler d'introduire le service militaire obligatoire en Alsace-Moselle, ce qui fut fait officiellement le 25 août 19421. Le service militaire en temps de guerre équivaut à être enrôlé et à participer aux combats. Ce furent finalement 130 000 Alsaciens et 30 000 Mosellans qui se retrouvèrent principalement sur le front de l'Est à combattre l'armée soviétique : les « Malgré-nous ». La plupart furent affectés dans la Wehrmacht, mais la moitié de la classe 26 (soit 2 000 hommes) fut versée d'autorité dans la Waffen-SS.

Nombre d'entre eux furent faits prisonniers par l'Armée rouge durant la débâcle allemande et envoyés dans des camps de détention soviétiques. Le plus connu est le camp de Tambov qui regroupa une grande partie des prisonniers d'Alsace et Moselle, soit environ 18 000 hommes dont six à huit mille y laissèrent la vie, ce qui valut à ce camp no 188 le nom de « camp des Français ».

« À Tambov, les conditions de détention sont effroyables. Les prisonniers y survivent dans une effarante promiscuité et dans une hygiène déplorable, à l'abri de baraques creusées à même le sol pour mieux résister au terrible hiver russe où la température descend en dessous de -30 °C. Un peu de soupe claire et environ 600 grammes de pain noir, presque immangeable, constituent la ration journalière estimée à 1340 calories […]. On estime qu'environ un homme sur deux mourait à Tambov après une durée moyenne d'internement inférieure à quatre mois. »

Le dernier malgré-nous libéré, Jean-Jacques Remetter, retourna chez lui en 1955

Détenus au camp de Tambov :
Camille Claus (1920-2005), peintre français.
Louis Wiederkehr (1925-2010), artisan-peintre français, restaurateur du patrimoine historique.

http://mespassionsetmesamie.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum